Bourse : Que peut-on savoir sur la cotation boursière ?

Pour connaître le marché boursier et comprendre son fonctionnement, il est essentiel de connaître les cours boursiers. La bourse n’est rien de plus qu’un marché dont le fonctionnement est très sophistiqué ; mais elle n’est pas différent de celui de n’importe quel marché de fruits et légumes. En bourse, les prix se forment à chaque instant par le biais de transactions entre acheteurs et vendeurs. Les offres du marché et les propositions de demande se croisent et les prix auxquels les actions s’échangent en permanence sont négociés. Les titres cotés en bourse ne sont pas que des actions : mais des obligations d’État et les biens les plus fréquemment échangés, du pétrole au cuivre en passant par le blé, sont également négociés.

Alors le but de cet article est de vous donner plus d’informations sur les cotations boursières. Découvrez donc tout cela dans la suite de l’article.

Découvrez aussi : Les meilleures options d’idées d’investissement autre que la bourse 

Pourquoi les cotations sont-elles importantes ?

La bourse devient de plus en plus à la mode : ces dernières années, les mouvements des listes de prix sont devenus un sujet de discussion quotidien dans les journaux, les télévisions, les sites Web et les réseaux sociaux ; alors qu’autrefois les prix n’apparaissaient que sur les pages internes des journaux et rarement parlé au grand public.

Les hausses dramatiques, ainsi que les récessions profondes, sont rapportées et commentées avec euphorie ou inquiétude. Ces mouvements concernent désormais non seulement les titres cotés classiques, comme les actions des grandes entreprises nationales et mondiales ; mais aussi les produits les plus récents de la finance moderne, comme les cryptomonnaies dont l’exemple le plus célèbre est le bitcoin.

Les cours fluctuent, non pas en fonction du hasard (à tel point qu’on dit souvent « jouer en bourse » plutôt qu’investir) ; mais en raison de facteurs multiples et complexes. Celles-ci, précisément parce qu’elles sont soumises, au moins en partie, aux lois économiques et financières, peuvent être identifiées et dans une certaine mesure prévues.

C’est la tâche ardue des analystes, des économistes et des professionnels spécialisés (comme les meilleurs traders ou les gestionnaires d’épargne) ; qui tentent de comprendre et d’anticiper la direction dans laquelle une action ou un marché tout entier va évoluer. Ce qui n’est pas facile ; car il doit tenir compte de la santé financière de la société cotée, de ses perspectives de développement, de son actualité et de ses propriétaires (les soi-disant « rumeurs »).

Mais cela ne s’arrête pas là car, comme dans une course automobile ; non seulement les conditions du véhicule mais aussi celles de la route comptent : donc, les tendances de consommation, la tendance économique du pays d’origine et le secteur de produits dans lequel il évolue et aussi les tensions politiques, internes ou internationales, qui affectent considérablement l’économie.

A partir de là on comprend combien il n’est pas du tout facile de s’enrichir en opérant en bourse et comment il ne faut pas se fier au hasard pour choisir les titres à acheter et quand le faire. Même les meilleures prévisions sont souvent fausses (comme cela s’est produit lors de la grande récession mondiale de 2008, qui a pris presque tout le monde par surprise).

Le seul qui ne se trompe pas, par définition, est le marché : les cours boursiers sont le jugement dernier et que tous les opérateurs financiers, grands ou petits, doivent toujours accepter.

Pour donner une idée de l’ampleur du phénomène, la bourse américaine, sur les dix premiers mois de 2018, a connu une hausse régulière ; mais finalement en un peu plus d’un mois elle a perdu tous les gains accumulés en une année entière. Une action solide connue sous le nom d’Amazon a multiplié sa valeur par 40 par rapport au prix d’il y a 15 ans ; mais au cours des deux derniers mois, elle a perdu plus de 20% par rapport aux sommets atteints.

Pourquoi est-ce arriver? Tout simplement parce qu’il y a eu des inquiétudes sur la capacité de l’entreprise à continuer à se développer et à accumuler des revenus comme elle l’a fait jusqu’à présent : ces facteurs ont entraîné une baisse des cours de bourse et donc du cours de l’action.

Il est donc important de connaître les mécanismes des cours boursiers, à partir de l’unité élémentaire du système, l’atome du monde financier qui est constitué d’une seule action.

Découvrez aussi : Les meilleures habitudes à adopter pour atteindre le succès 

Qu’est-ce qu’une action ?

action boursière

Chaque action est l’unité minimale de participation d’un actionnaire au capital d’une société : celui qui l’achète en devient propriétaire, fût-ce pour une fraction infime. En pratique, le capital est divisé en plusieurs actions, dont chacune correspond à une action et les actions peuvent être achetées et vendues en bourse comme s’il s’agissait de marchandises. Chaque paquet correspond à un prix qui n’est pas fixe mais fluctue continuellement en fonction du prix que le stock a à ce moment particulier.

Lorsqu’une entreprise est cotée en bourse, elle ne fait que vendre aux investisseurs une partie de son capital, exprimé en actions ; et à partir de ce moment ces actions sont négociées sur le marché à un prix qui est fixé par l’entreprise à partir du moment au temps entre l’offre et la demande.

L’existence d’un marché spécifique pour l’échange de titres cotés est un gage de transparence important ; car à travers les cotations il est possible de connaître le prix de référence des titres et donc d’avoir une base pour pouvoir proposer un prix d’achat ou de vente adapté.

Lorsqu’il existe un prix que tout le monde peut consulter immédiatement (un peu comme les étiquettes affichées dans les fruits et légumes) les valeurs d’échange des titres sont plus congrues. Il n’y a aucun risque de subterfuge ou de préférences indues car tous les commerçants doivent se rencontrer et s’affronter sur des marchés boursiers réglementés.

Bref, les cotations offrent la possibilité à chacun de démarrer au pair car tout le monde connaît au moins les informations indispensables que représentent les cours de change. Tout cela est possible grâce aux bourses, lieux où les titres circulent et changent de mains grâce au négoce.

Découvrez aussi : Ce que vous devez éviter de publier sur Facebook

Comment être coté en bourse ?

Pour entrer sur le marché coté, une société doit avoir certaines exigences en capital et en fonds propres et faire une offre publique d’achat (OPA) afin de vendre ses titres au public ; (sinon il sera toujours possible de vendre les actions de manière privée à ceux qui souhaitent devenir actionnaire, mais ce ne sera pas une société cotée).

Pour ce faire, la société concernée doit mettre à la disposition des acquéreurs un prospectus d’information contenant tous les éléments nécessaires aux investisseurs pour se faire une opinion sur la solidité et les perspectives de la société ainsi que sur les facteurs de risques que comporte cet investissement.

Le prix du placement initial est préétabli, généralement pas en une valeur unique mais dans un intervalle, appelé « fourchette », entre un minimum et un maximum à l’intérieur duquel le marché, en fonction des réservations d’achat reçues, décidera quel sera le placement réel le prix sera.

A partir de ce moment, le nouveau titre coté entrera avec les autres déjà présents dans la liste ; et sera négocié sur la base de la relation entre la demande et l’offre présente à ce moment.

Découvrez aussi : Comment Protéger son PC du Piratage : Nos Conseils

Comment fonctionnent les devis ?

comprendre les devis en bourse

La principale fonction de la bourse est d’encourager l’échange de titres et donc de mettre en relation les sociétés cotées, qui proposent leurs actions, avec les épargnants et les investisseurs qui sont disposés à les acheter en espèces, offrant ainsi leur capital aux entreprises qui en ont besoin pour développer leur activité.

Le rôle de la bourse est fondamentale dans l’économie et donc des garanties sont nécessaires pour les investisseurs ; pour cette raison, chaque bourse est réglementée et contrôlée par les pouvoirs publics. Toutes les activités réalisées sont contrôlées par des organes de contrôle spécifiques tels que la CONSOB (Commission Nationale des Entreprises et de la Bourse) et gérées par des Organismes spécifiques.

Pendant les heures d’ouverture de chaque bourse (par exemple pour la Bourse italienne de 9h à 17h30 tous les jours sauf les samedis, dimanches et jours fériés, mais il y a aussi un marché « after hours » le soir jusqu’à 20h30) les titres cotés sont échangés à travers un mécanisme qui permet le croisement continu entre l’offre et la demande : d’une part il y a les offres de prix faites par ceux qui souhaitent acheter, d’autre part les prix proposés par qui veut vendre.

Le système électronique affiche les propositions reçues (le cd book,  c’est-à-dire un prospectus à deux colonnes : d’une part les prix d’achat, d’autre part les prix de vente et aussi les quantités relatives proposées, par exemple 500 parts d’actions Alfa à 1,73 pièce) et lorsque deux valeurs coïncident, c’est-à-dire qu’un acheteur et un vendeur se rencontrent sur le même prix, l’échange a lieu et la vente est enregistrée.

Pour le marché boursier, ce prix correspond à la valeur que l’action a à ce moment-là, car une vente a été réalisée pour ce montant. L’ensemble des cours de tous les échanges qui ont eu lieu forme la cotation : précisément, le cours de clôture sera le cours du dernier échange du jour, mais le cours officiel du jour sera la moyenne (pondérée pour tenir compte également les quantités échangées) de tous les contrats conclus au cours de cette journée.

Découvrez aussi : Tout ce que vous devriez savoir par rapport aux code-barres 

Comment consulter les cotations boursières ?

consulter les cotations boursières

Jusqu’à il y a quelques années, pour accéder aux cotations il fallait passer par sa banque ou acheter des journaux spécialisés et il n’était donc pas facile d’avoir une information complète et à jour. Aujourd’hui, cependant, il est possible de consulter avec la plus grande facilité, via internet, les cours de tous les marchés mondiaux mis à jour instantanément, aussi bien pour les titres individuels que regroupés par indices et marchés (pays, secteurs économiques, etc.).

Il existe de nombreux sites qui proposent ce service gratuitement, à commencer par les portails et les moteurs de recherche ; par exemple, en tapant simplement sur Google le nom de l’action qui nous intéresse suivi du mot « cotation » ou « cotation en temps réel » vous obtiendrez immédiatement les cotations mises à jour sous forme numérique ou même sous forme graphique si vous préférez.

Il est ainsi possible de vérifier instant par instant les cours mais aussi les volumes relatifs échangés qui donnent une idée de l’importance de ce cours (si une vente au cours x portait sur 100 actions, et une autre au cours y était réalisée pour 100 000, ce prix sera beaucoup plus indicatif). En effet, comme nous l’avons vu précédemment, le cours du jour tient compte de la valeur d’échange totale de chaque action (cours de chaque action multiplié par le nombre d’actions : par exemple, 1000 actions Alfa au prix de 1,2 chacune auront une valeur équivalente de 1200).

Enfin, il est possible de travailler sur les cotations, c’est-à-dire de les analyser sous leurs aspects les plus variés, par exemple en vérifiant les meilleurs ou les pires stocks d’un jour ou d’un mois, les plus échangés et donc suscitant un plus grand intérêt chez les opérateurs, ou comparer les tendances de certaines actions et de listes entières.

Ainsi, les cotations offrent à tous les investisseurs un ensemble d’informations utiles et une carte visuelle indispensable pour pouvoir s’orienter dans les mouvements tumultueux des marchés boursiers.

Découvrez aussi : Comment obtenir des avis clients positifs ?